Actualité
Share
mardi 28 mai 2019 - 14:30

Les difficultés de recrutement en cabinet : état des lieux et solutions

 

Les cabinets d'expertise comptable peinent à recruter depuis de nombreuses années. Beaucoup recherchent des collaborateurs expérimentés et autonomes, parfois pour développer leur cabinet, parfois simplement pour remplacer un collaborateur qui s'en va.

Par défaut, ils embauchent alors un collaborateur moins expérimenté voire débutant qu'ils forment en interne, espérant qu'il restera au sein de leur cabinet, ou tentent d'attirer les meilleurs par d'autres moyens.

Et c'est là que les choses se compliquent puisqu'il faut alors entrer dans ce que l'on appelle « la guerre des talents » qui nécessite des armes particulières.

« Comment les experts-comptables peuvent proposer une « expérience employé » à la hauteur des attentes de ces talents qu'ils veulent séduire ? » tel est le sujet de la conférence proposée par le CROEC de Paris Île-de-France et la CRCC de Paris, le 6 juin 2019 à 18h.

Les cabinets d'expertise comptable et la guerre des talents

Les difficultés de recrutement au sein des cabinets d'expertise comptable concernent les cabinets de toutes les tailles mais aussi des entreprises toujours plus nombreuses.

À cette situation qui peut déjà s'avérer tendue, s'ajoute la nécessité pour les cabinets d'expertise comptable d'évoluer et de recruter de nouveaux profils, parfois dans les métiers du numérique.

Car « une guerre des talents fait paradoxalement rage, dans un pays qui compte 9% de chômage structurel » estime Véronique Nguyen, professeure à HEC Paris et animatrice de la conférence proposée lors de la prochaine Soirée du recrutement.

Selon une enquête nationale de la société des ingénieurs et des scientifiques de France, IESF, 49% des entreprises peinent à recruter. Elles étaient seulement 41% en 2016 et 37% en 2015.

Du côté des comptables d'entreprises et des contrôleurs de gestion, une étude proposée par Michael Page et la DFCG montre qu'un directeur financier sur trois prévoit de recruter en 2019. En 2018, ils ont recruté à 59% sur des postes de comptables et à 30% sur des postes de contrôleurs de gestion, dans plus de la moitié des cas, pour remplacer un salarié.

Résultat : les difficultés de recrutement aux postes de comptables et de collaborateurs ne font que s'accentuer, provoquant parfois une surenchère salariale.

Les solutions : apprendre à séduire les candidats potentiels et former ses salariés

Attirer les meilleurs profils à n'importe quel prix n'est pas forcément à la portée de tous les cabinets. Ce n'est pas non plus la solution idéale.

Des études ont d'ores et déjà démontré que même un excellent collaborateur chez un concurrent, perd une partie de ses capacités lorsqu'il intègre une nouvelle entreprise.

Aujourd'hui, pour gagner la guerre des talents, le niveau de rémunération ne suffit plus. Il faut séduire les futurs candidats et miser sur l'expérience employé. Elle fait partie de la marque employeur tout en étant indissociable de l'expérience client.

Ainsi, des employés très motivés parlent de leur entreprise autour d'eux et donnent envie, tout en contribuant 2,5 fois plus à la croissance du chiffre d'affaires selon une étude proposée par Bain & Company. Cette motivation passe en partie par la formation en interne et l'écoute des salariés.

Ce n'est qu'à ces conditions, que l'expert-comptable sera en mesure d'attirer de nouveaux profils.

« Entrepreneurs de leur propre vie, ces nouveaux « talents » ont des demandes spécifiques, qui sont le fruit d'évolutions profondes et irréversibles de la société » conclut Véronique Nguyen

Pour y répondre, un espace dédié au tournage d'interview sera proposé aux experts-comptables qui auront la possibilité de se faire filmer et de présenter leur cabinet, leurs missions, de souligner ce qui les rend unique...

À découvrir lors de la Soirée du recrutement, le 6 juin 2019 à 18h.