Actualité
Share
mercredi 22 mai 2019 - 12:15

Les nouvelles habitudes des candidats qui postulent en cabinet

 

Les candidats qui postulent à une offre d'emploi ou envoient leur candidature à un cabinet d'expertise comptable, le font via des outils digitaux. Qu'il s'agisse de réseaux sociaux professionnels, de fiches de description du futur employeur, d'outils de gamification, les solutions sont nombreuses.

Leur principal objectif est d'améliorer l'expérience du candidat afin d'attirer des talents parfois encore trop rares et de limiter la volatilité des nouvelles générations.

L'Ordre des experts-comptables de Paris Île-de-France, la Compagnie régionale des commissaires aux comptes de Paris et le Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables proposent un certain nombre d'outils destinés à aider les cabinets d'expertise comptable. Ils seront présentés lors de la prochaine soirée du recrutement qui a lieu le 6 juin 2019, de 18h à 22h au 50 rue de Londres à Paris.

Les cabinets d'expertise comptable se présentent pour attirer les candidats

A côté des sites de recrutement traditionnels, tels que HubEmploi, proposé aux experts-comptables par le CSOEC, on voit aujourd’hui fleurir sur Internet de plus en plus de plateformes qui permettent aux entreprises de raconter leur histoire, de valoriser leurs spécificités, de partager des témoignages de salariés, à grands renforts de photos et de vidéos…

Cela répond assurément à une volonté des jeunes professionnels de pouvoir choisir leur futur employeur, non pas seulement en fonction de la description d’une mission ou d’un salaire, mais aussi - surtout ? - en fonction d’un cadre de travail, d’un état d’esprit… dans lesquels ils se reconnaissent.

C'est dans cette optique que le CROEC de Paris Île-de-France a créé en septembre dernier, sur le même modèle que celui utilisé par les startups pour attirer des profils rares, la plateforme BBigger. Huit mois après son ouverture, cette “vitrine des cabinets franciliens” recense déjà plus de 200 cabinets d’expertise comptable et d’audit franciliens, qui ont bien compris l’importance de soigner leur image de marque employeur et de travailler leur attractivité.

Quand les compétences relationnelles gagnent en importance

De plus en plus d'entreprises et de startups accordent une place prépondérante aux soft skills, les compétences relationnelles et le savoir être, même si les compétences techniques restent des prérequis. Les cabinets d'expertise comptable ne sont pas en reste pour toujours mieux accompagner leurs clients.

Les candidats utilisent ces compétences via les réseaux sociaux professionnels pour trouver un emploi ou en changer. Désormais, il ne suffit plus d'avoir de nombreux amis, mais d'avoir les bons amis c'est-à-dire un réseau que l'on peut activer en cas de besoin professionnel.

Cette méthode a le même avantage que les job dating. Elle fait gagner beaucoup de temps, à la fois au candidat et au recruteur même s'il existe des solutions alternatives comme la plateforme de cotraitance, Bbusi. Cette dernière est destinée à permettre aux confrères d'échanger des missions et de sous-traiter à d'autres confrères.

Au-delà des entretiens, les différents candidats démontrent aussi leurs compétences relationnelles via la production d'un CV en vidéo par exemple ou en acceptant des entretiens différés, toujours en vidéos.

Enfin, la cooptation de candidats par d'autres candidats permet aux recruteurs en ligne de se créer un vivier de talents.

N'hésitez pas à les imiter et à venir rencontrer vos futurs collaborateurs lors de la Soirée du recrutement !